Glossaire : climatosceptiques, climato-négateurs

Climatosceptiques ou climato-négateurs :

Nom donné à ceux qui, par des arguments dont on a prouvé la fausseté, la mauvaise foi ou le caractère mensonger (1), cherchent à nier le réchauffement ou la responsabilité humaine de celui-ci, ou ses conséquences délétères. Le but recherché est de différer les mesures qui s’avèrent indispensables.

Les livres « Les Marchands de doute » de Naomi Oreskes et Erik Conway ou « La Fabrique du mensonge » de Stéphane Foucart ont bien montré que les leaders climatosceptiques reprennent à leur compte une stratégie longuement murie et testée par les fabricants de tabac pour lutter contre les mesures de protection de la santé. « Semer le doute », nier l’évidence, est une stratégie très efficace pour différer des mesures politiquement délicates et difficiles à accepter pour la population.

Lire la suite : Glossaire : climatosceptiques, climato-négateurs

Glossaire : Gaz à effet de serre (GES)

Gaz à effet de serre (GES) :

L’augmentation des gaz à effet de serre provoque une hausse des températures et une modification du climat de la Terre. Les principaux GES sont : la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone (ou gaz carbonique, CO2), l’ozone, le méthane, certains gaz réfrigérants. Les scientifiques ont pu établir depuis une vingtaine d’années avec une quasi-certitude que la concentration de GES augmente du fait des activités humaines, que cela provoque un réchauffement climatique qui pourra avoir de graves conséquences dans les décennies à venir, et que ses effets commencent déjà à se faire sentir.

Lire la suite : Glossaire : Gaz à effet de serre (GES)

Glossaire : climat

Climat :

Il ne faut pas confondre météo et climat ! Le climat est la moyenne des conditions météo sur une période donnée et dans une région donnée. Cette moyenne est assez stable. La météo, elle, décrit le temps à un instant et à un endroit précis. Elle est au contraire capricieuse et très difficile à prévoir. La norme, en météo, sauf dans les régions intertropicales, c’est plutôt le non-respect de la norme : si vous pensez « la météo se dérègle ! », c’est que tout va bien. Mais sur une moyenne assez longue, on retrouvera assez vite une tendance facile à identifier.

Lire la suite : Glossaire : climat

Glossaire : Réfutabilité - Falsibiabilité et vérification scientifique

Réfutabilité, falsifiabilité et vérification scientifique

Le principe de réfutabilité

Le propre de la certitude scientifique est, paradoxalement, d’être réfutable. Réfutable, certes, mais pas réfutée. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Nous devons cette idée au philosophe des sciences Karl Popper. Elle a été énoncé en 1934 et a été ensuite largement reprise par les scientifiques. Popper souhaitait établir un critère afin de pouvoir distinguer le caractère solide de la connaissance scientifique avec les croyances ou avec des connaissances qui paraissaient être des sciences, mais qui en réalité ne pouvaient pas bénéficier de sont degré de confiance. Cela permettait de répondre à la question : Qu’est-ce qui distingue le savoir scientifique de la croyance ?

Lire la suite : Glossaire : Réfutabilité - Falsibiabilité et vérification scientifique

Glossaire : Biosphère

Biosphère :

L’ensemble des êtres vivants est en interaction étroite les uns avec les autres ainsi qu’avec leur environnement physique. Ces interactions forment un système complexe d’influences et d’interdépendances qui forme soit un équilibre dynamique ; soit un mouvement de transformation sous l’effet de divers facteurs.

Lire la suite : Glossaire : Biosphère

Glossaire : CO2 ou gaz carbonique ou dioxyde de carbone

CO2 ou gaz carbonique ou dioxyde de carbone

Le CO2 est la formule chimique du gaz carbonique, que les chimistes apellent dioxyde de carbone. C’est un gaz essentiel à la vie des végétaux et donc des animaux qui s’en nourrissent. Sa concentration est très faible dans l’atmosphère. Le CO2 participe à l’effet de serre qui maintient, telle une couverture, la Terre à une température propice à la vie. Mais son augmentation importante du fait des activités humaines conduira à dérégler le climat. Or les écosystèmes ainsi que l’activité humaine sont très sensibles à une modification globale du climat.