Accueil Energie Les Energies Coût des Energies

Électricité 2013 : renouvellement du parc et énergies renouvelables. Coût de l'intermittence

 

 Trois caractéristiques importantes sont à retenir en 2013 concernant l'évolution de notre système de production électrique :

  1. Le prix de marché est très inférieur (parfois de moitié) au coût de renouvellement des capacités de production, ce qui pose la question du futur de l'électricité en termes de capacité et de coût.
    50 €/MWh prix de gros, de 60 à 100 €/MWh pour de nouvelles capacités
  2. Le coût des renouvelables est compétitif face aux énergies conventionnelles, photovoltaïque inclu, pour ce qui est des capacités nouvelles.
    100 €/MWh pour le nucléaire, 60 €/MWh pour le charbon ou le gaz, 60-80 €/MWh pour l'éolien et probablement 100-120 € pour le photovoltaïque en juin 2013, en baisse rapide.
  3. Le coût de l'intermittence de l'éolien et du photovoltaïque n'est pas très élevé, même pour des taux de pénétration importants.
    de 1 à 7 $ par MWh pour une pénétration de 20%

 

 

Comment calculer le coût des énergies ?

Combien coûtent les différentes énergies ? A question simple, réponse ... un peu plus compliquée. Il y a en effet plusieurs manières de calculer les coûts et chacune correspond à un usage bien précis. Pour comparer des énergies entres elles, il faut utiliser le coût moyen de production. Quel type de coût utiliser pour quel usage ? Explications.

 

Les différents types de coûts : choisir le calcul adapté

Il règne une grande confusion dans l’utilisation des indicateurs lors des débats sur l’énergie. La porte est alors grande ouverte aux simplifications abusives et aux manipulations. Il existe plusieurs façons de calculer les coûts et chacune correspond à un usage différent. Explications plus en détail sur les différents types de coûts.

 

Coûts des principales sources d'énergie électrique

Combien coûtent les principales sources d’énergie électrique ?

Tout dépend du type de coût utilisé et de ce que l'on veut savoir.

Si nous voulons connaître le coût des installations à venir pour le renouvellement du parc, il faut utiliser le coût courant économique pour une installation future, ou coût moyen de production. Tout autre mode de calcul ne serait pas pertinent. Voici les chiffres :

 

Coût du Nucléaire

Voir le compte-rendu du rapport de la Cour des Comptes