Accueil Climat Emissions de GES Cumul historique des émissions de gaz à effet de serre

Cumul historique des émissions de gaz à effet de serre

Emissions de CO2 (combustibles fossiles) depuis le début de l'ère industrielle (1860) et jusqu'en 2050 :

 

emissions-CO2-1860-2050

 

De 1860 à 1970 : estimations du Carbon Dioxyde Information Center, pour le département américain de l'énergie.

De 1970 à 2010 : chiffres de l'Agence Internationale de l'Énergie.
De 2010 à 2050 : projections d'après les objectifs déclarés des différents pays ou d'après études.

Pour publier ces données qui remontent jusqu'à 1860 et vont jusqu'à 2050  (prospective), il est nécessaire de recourir à plusieurs sources. Jusqu'en 1970, les sources sont moins fiables et moins précises. De plus, elles ne raccordent pas complètement avec les sources depuis 1970. Il a fallu augmenter le montant des premières de 30% afin d'obtenir une courbe continue. Cela peut paraître assez cavalier, mais l'objectif est de pouvoir disposer d'un ordre de grandeur. Pour les prospectives, nous nous sommes fondés sur les engagements des principaux émetteurs. Cela donne une anticipation assez optimiste. Les émissions seront sans doute plus importantes en réalité.

 Cumul historique des émissions de CO2 (énergie fossile et ciment)

 

cumul.historique.GES.mondial

 

Comme on peut le voir sur ce graphique, en 2010, la moitié du cumul des émissions de CO2 anthropique hors déforestation a été émise après 1980. Les deux tiers des émissions ont été émises après 1970, date à partir de laquelle nous disposons de statistiques pays par pays. Cela permet de construire (en attendant d'avoir d'autres sources) une courbe des responsabilités historiques des émissions par pays ou par zones géopolitiques qui sera lacunaire, mais qui le sera de moins en moins pour l'avenir à mesure que la part du cumul avant 1970 deviendra proportionellement moins important. Ce qui permet de tracer les contours d'une responsabilité région par région compte-tenu des projections pour le futur. Ce qui est important du point de vue des engagements attendus sur le climat.

Cumul historique des émissions de CO2 région par région depuis 1970

 

cumul.historique.GES.par.zone

 

En 2035, qui est un horizon de moyen terme au regard des engagements climatiques, de la question de l'énergie et de court terme en ce qui concerne le climat, la responsabilité historique par rapport à 1970 des pays nouvellement industrialisés dépassera celle des pays anciennement industrialisés. Certes on a mis de coté (absence de chiffres) la part du cumul historique jusqu'en 1970 qui représentait 1/3 du total en 2010, et qui en représentera beaucoup moins en 2035. A cette date, la part des émissions annuelles des pays anciennement industrialisés représentera le quart des émissions totales. Que faut-il en conclure ? Que la responsabilité historique ne peut pas être un argument pour les NPI et les émergents pour se défausser de leur responsabilité future. Car en continuant ainsi, ils auront de toute façon dépassé dans un futur proche les anciens pays industrialisés dans cette responsabilité historique. Cette évolution du monde, déjà à l'oeuvre lors de la conférence de Copenhague, mais qui était très peu perçue, sera plus évidente lors de la prochaine conférence de Paris sur le climat. On peut en déduire que tout le monde devra prendre ses responsabilités, bien entendu selon ses possibilités.

 

 Données :

 


rssfeed
Favoriten Facebook Twitter blogger google

Mis à jour (Vendredi, 27 Février 2015 19:21)

 

Ajouter un Commentaire


Depuis quelque temps l'envoi de spams, malgré le captcha, nous a obligé à pratiquer un filtrage a priori.
Les utilisateurs doivent envoyer un mail valide.
Les procès d'intention, le dénigrement, quel que soit l'objet visé,
les allégations sans faits précis, ne sont pas acceptés.
L'objectif des commentaires est d'apporter des arguments en relation avec le sujet de l'article.
Pour éviter le captcha, vous pouvez vous enregistrer.
Pour pouvoir publier instantanément, vous devez être validé.




Code de sécurité
Rafraîchir